522_s.jpg
18-09-2019
  Accueil
Menu Principal
Accueil
Vélo Couché?
Santé
Trucs et astuces
Témoignages
Pratique
Le Forum
Liens
Contact
CO2 Profil
Nom / organisation:
Electricité en kW/h par an:
Gaz en m3 par an:
Kms parcourus en voiture par an:

Essence: Diesel:
GPL:
Nombre de kms par litre de carburant:

 

Filmer à vélo couché
Écrit par Denis_68   
16-05-2007

Avec un peu d'habitude, le vélo couché permet de filmer en tenant la caméra d'une main. Il est tout de même préférable de fixer la caméra pour la stabiliser ou pour pouvoir filmer à vitesse plus importante.

Voici la façon dont je procède pour faire mes prises de vue en roulant :

Le film de Denis lors de la sortie alsacienne du 8 mai 2007.

Le film de Jean où l'on voit le Denis à l'oeuvre.

MATÉRIEL NÉCESSAIRE

Une caméra avec entrée ligne analogique. La caméra Aiptek DV8900 présente l'avantage d'être compacte, d'avoir une bonne autonomie, un prix assez réduit, tout en ayant une qualité d'image suffisante pour cet usage (640x480).

Aiptek DV8900

Une caméra paluche (CS420 par exemple).

CS 420

Un bloc de batteries rechargeables pour alimenter la caméra paluche.

 

ADAPTATION DU MATÉRIEL

Elle est simple et consiste à fabriquer un support de caméra pour permettre de la fixer au guidon. Le mien a été fait à partir d'une tête de mini trépied fixée sur un support de feu avant Sigma. Je n'ai jamais eu de problème de tenue mais je rajoute en sécurité une attache de la caméra par un cordon.

support caméra

DV au guidon

La caméra est fixée sur un aimant plat et assez puissant.

Une grosse rondelle est collée au sommet du casque, à un endroit à définir pour avoir la bonne orientation une fois sur le vélo,

caméra sur casque

et une autre sur un rétro que je monte uniquement quand je vais filmer (remplacé par un autre sinon).

caméra sur rétro modifié

Le bloc de batteries est intégré dans l’appuie tête, en enlevant un des 2 blocs de mousse. Il peut également être installé dans une sacoche.

bloc piles

 

AVANTAGES DU SYSTÈME

Il permet une grande souplesse dans le choix de la prise de vue. Il est facile tout en roulant de positionner la caméra où on le souhaite.

- sur rétro pour les routes à bon revêtement, en orientant la caméra grâce à la rotule du rétro.

- sur le casque, dirigée vers l'avant ou vers l'arrière, en la faisant pivoter sur la rondelle (bien adapté pour filmer à grande vitesse tout en ayant les 2 mains sur le guidon).

caméra vers l'avant

caméra vers l'arrière

- ou tenue à la main pour des prises de vue à vitesse plus réduite, tout en surveillant sur l'écran de contrôle ce qu'on est en train de filmer.

écran de contrôle

Stabilité de l'image grâce au grand angle de la caméra.

Possibilité de filmer même par temps humide, en protégeant le caméscope avec un sachet plastique.

Marche/arrêt du caméscope facile, un peu moins l'hiver avec de gros gants.

Très bonne autonomie (mini 1 heure).

Image correcte même en basse lumière.

Le caméscope reste facilement accessible et démontable pour photographier ou filmer sans la paluche lors d'un arrêt.

 

INCONVENIENTS

Le grand angle de la caméra paluche est appréciable pour la stabilité de l'image, mais nécessite de se rapprocher très près du sujet.

Pas de son, ou alors il faut rajouter le micro (livré avec la caméra), mais la quantité de câbles devient trop importante à mon avis.

Qualité vidéo correcte mais inférieure à celle d'un vrai caméscope.

Idem pour la prise de photos.

 

Liens :

Le site de Denis

http://www.camera-sports.fr/F_frame.html?http://www.camera-sports.fr/

http://www.aiptek.fr/pocket-dv-8900.htm

 
© 2019 A propos de vélo couché - Bentmania vélo couché
Ce site génial utilise Joomla!, logiciel libre développé sous licence GNU/GPL.